Christophe Bertrand – la chute du rouge

15 Jan 2015

Il y a des artistes qui se démarquent par l’originalité de leur démarche et qui repoussent les limites de l’art. D’une exceptionnelle précocité, Christophe Bertrand fait partie de ceux-là et demeure l’un des plus doués.
Son travail explore avec méthode et minutie plusieurs idées : tourbillonnement sans fin jusqu’au vertige ou la spirale, marqué par la fulgurance et par l’émotion à fleur de peau ; nécessité de l’énergie et écriture sophistiquée comme constantes de sa façon de composer ; maîtrise du brouillage qui devient sa signature. Ainsi, Christophe Bertrand nous propose à la fois une virtuosité redoutable, jamais gratuite, toujours au service de forces expressives, mais aussi un éloge de la fragilité, une fluidité d’expression et une insistance obsessionnelle de l’harmonie où le piano tient une place prépondérante.
Cet enregistrement permettra à chacun de se plonger dans l’intimité des arcanes et de la frénésie compositionnelle (exceptionnelle) de l’œuvre de Christophe Bertrand, et, finalement, de rencontrer le pianiste virtuose : en bonus, un enregistrement live de La chute du rouge avec le compositeur au piano ».
1. Treis [2000] 8’39 pour violon, violoncelle et piano* 345
2. Ektra [2001] 5’19 pour flûte seule* 1
3. Skiaï [1999] 7’01 pour flûte, clarinette, violon, violoncelle et piano* 12345
4. Arashi [2008] 4’49 pour alto solo**
5. Haos [2003] 9’41 pour piano seul* 5
6. Satka [2008] 11’03 pour ensemble instrumental**
7. La Chute du Rouge [2000] 9’56 pour clarinette, violoncelle, vibraphone et piano* 2678
(enregistrée en concert avec Christophe Bertrand au piano, 2002)

Ensemble In extremis* : Olivier Class flûte1, Thomas Monod clarinette2, Szuhwa Wu violon3, Anil Eraslan violoncelle4, Maxime Springer piano5, Veronika Gnezdilova violoncelle6, Yragaël Unfer vibraphone7,, Christophe Bertrand piano8,
Vincent Royer, alto**
Ensemble Court-circuit*** : Anne Cartel flûte, Pierre Dutrieu, clarinette, Eve Payeur, percussion Jean-Marie Cottet piano, Alexandra Greffin-Klein violon, Alexis Descharmes violoncelle, direction Jean Deroyer



Christophe Bertrand – la chute du rouge
from Vincent Royer.