Biographie

Vincent Royer
Altiste • Improvisateur • Compositeur

Vincent Royer performingL’altiste et compositeur Vincent Royer est originaire de Strasbourg, France.
Il a étudié au Conservatoire National de Région de Strasbourg avant de terminer ses études musicales supérieures aux « Musikhochschulen » de Fribourg et de Cologne (RFA).

Vincent Royer est lauréat du Prix Xenakis de Paris (1991), de la Bourse Lavoisier (1995) et de la Bourse du Ministère de la Culture de Paris.

Soliste de plusieurs ensembles, dont le « European Union Chamber Orchestra» et l’Ensemble Köln, L’Ensemble Noemisa de Chicago, il développe au contact de créateurs contemporains un large répertoire soliste. Il collabore étroitement avec de nombreux compositeurs tels que : Pascal Dusapin, Gérard Grisey, Horatiu Radulescu, Michael Levinas, Luc Ferrari, Claude Ledoux, Christophe Bertrand …
L’intégrité de sa démarche créatrice, et la richesse de ses interprétations en font un invité privilégié de nombreux festivals internationaux ; MondayEvening LA, Soundfields Chicago, Two Three NY, Agora Paris, Ars Musica Bruxelles, Haus der Kulturen der Welt Berlin, reiheM Cologne… son enregistrement de l’intégrale des pièces pour alto de H.Radulescu  (SubRosa 248), a suscité une grande attention internationale et remporté 2007 la plus haute distinction du journal musical « Crescendo ». Selectionné par la direction artistique de Mode Records NY pour l’intégrale  Scelsi, son enregistrement des viola pieces sortira début 2011.

Très tôt dans son parcours Royer s’est intéressé à l’exploration de nouvelles formes d’expression artistiques et a fondé avec le pianiste Paulo Alvarès à Cologne l’Ensemble Alea voué à la composition collective et l’improvisation. En interaction avec des comédiens, danseurs, plasticiens et mimes Royer et l’ensemble ont créé en Europe et en Amérique latine de nombreux spectacles. Au Canada (1995), Royer rencontre l’informaticien Ircamien et  compositeur Gerhard Eckel ainsi que l’artiste visuel et informatique Bob Verschueren. Leur goût commun pour la recherche aux frontières des perceptions sonores  oriente leur travail vers de nouveaux projets. Royer improvise sur des compositions spontanées de bruits de plantes de Bob Verschueren, la pièce « Traverse » pour alto et ordinateur a été sélectionnée par la Conférence International Computer Music de Berlin en 2000.

D’autres rencontres ouvrent de vastes espaces d’investigation artistiques : avec le jazzman et compositeur Frank Gratkovski – projet Interplay – ,  avec la plasticienne Joëlle Tuerlinckx – spectacles donnés en 2008 et 2009 -, en mai 2010 Royer fonde une nouvelle formation avec l’architecte et artiste média Matthias Siegert (cf. Sonic Visions)

En tant qu’interprète soliste et compositeur, Vincent Royer ressent une profonde affinité avec les compositeurs dits « spectraux ». Les œuvres de Scelsi, de Radulescu, de Grisey et de Murail ont une influence durable sur sa créativité. Dans le cadre d’une résidence artistique au Banff Centre for the Arts/Canada, Royer enregistre son catalogue de sons et bruits de l’alto sur base duquel il compose plusieurs pièces pour instruments et sons mémorisés.

Territoire et répertoire de prédilection, la musique de chambre est la discipline par excellence de tout altiste… Royer est tours à tours membre du Gürzenichquartett, du quatuor Lucero de Cologne et depuis 2008 membre fondateur du quatuor B.R.A.C.. Ses partenaires sont le Quatuor Danel. Paul Meyer, Gérard Caussé, Jean-Pierre Peuvion, Brigitte Foccroulle, Séverine Ballon…
Il forme depuis 1998 un  duo avec le pianiste belge Jean-Philippe Collard-Neven. L’interprétation de l’œuvre ultime de Schostakovitch- la sonate pour alto et piano op.147 -en présence d’un de ses plus fidèles disciples Viktor Kissin est le point de départ de nombreuses créations d’œuvres dédiées au Duo Royer-Collard-Neven. Oeuvres de   Suzanne Giraud, Luc Ferrari, Jean-Luc Fafchamps, Jean-Pierre Deleuze, Vinko Globokar, Michael Riessler,David Shea, Fabrizio Cassol.
En 2001 Royer rencontre le compositeur Luc Ferrari à Chicago, de retour en Europe, une étroite amitié et une intense collaboration artistique se tissent. Ferrari a écrit trois ouvrages pour le duo (alto, piano et  sons mémorisés) dont l’enregistrement et le film de Dominique Lohlé CD/DVD chez SubRosa remporte le Coup de Cœur de l’académie Charles Cros en 2008.

Les réalisations pédagogiques de Vincent Royer sont multiples :
Engagé depuis 12 années par les Jeunesses Musicales de Croatie pour des master classes de musique de chambre et d’improvisation, il donne des conférences et des Workshops de musique contemporaine et d’improvisation dans de nombreuses Universités et Écoles d’Art en Europe et aux États Unis.
Vincent Royer est professeur de Musique de Chambre au Conservatoire Royal de Liège.

Portrait de Vincent Royer par Egbert Hiller

Télécharger ‘tabelarischer Lebenslauf’ PDF [Deutsch]